The Tetley Story
Notre histoire

 

Le thé est un arbuste aussi ancien que la nature elle-même. Cela fait plus de 350 ans que les Européens y ont pris goût, sauf que c’est en 1837 que les frères Tetley se sont lancés en affaires dans le Yorkshire, en Angleterre. Voici, en résumé, l’histoire peu banale du thé, de la marque Tetley et du sachet de thé.

first.timeline_image_alt

2737 av. J.-C.

L’empereur chinois Shen Nung est assis sous un grand théier (Camellia sinensis) tandis que son humble serviteur fait bouillir de l’eau pour la rendre potable. Le vent fait alors tomber quelques feuilles de l’arbre, et la tasse de thé vit ainsi le jour. Si l’on en croit la légende...

first.timeline_image_alt

600 apr. J.-C.

À cette époque, le thé est devenu la boisson nationale des Chinois, et on le produisait sous forme de briques: les feuilles de thé étaient pilées, pressées dans un moule en forme de brique, puis séchées.

first.timeline_image_alt

Début des années 1600

Dans les années 1600, la Compagnie britannique des Indes orientales a le monopole de l’importation des marchandises provenant des pays hors de l’Europe, et la popularité du thé se répand alors par le biais des marins, qui en font cadeau à leur retour de leurs longs voyages.

first.timeline_image_alt

1650

Le thé arrive en Amérique du Nord, à commencer par la petite colonie néerlandaise de New Amsterdam, qui fut plus tard renommée New York par les Anglais. L’on dit qu’à cette époque, il se buvait plus de thé à New Amsterdam que dans toute l’Angleterre réunie.

first.timeline_image_alt

1662

Catherine de Bragance, princesse portugaise (et grande amatrice de thé) épouse le roi Charles II. Elle introduit le thé à la Cour d’Angleterre et en fait une boisson à la mode chez les aristocrates. Le thé est alors une denrée de luxe et l’apanage des gens fortunés.

first.timeline_image_alt

1664

La Compagnie des Indes orientales importe du thé pour la première fois en Grande-Bretagne.

first.timeline_image_alt

Début des années 1700

Le thé est devenu une véritable obsession en Grande-Bretagne, mais il reste inabordable pour la majorité de la population en raison des lourdes taxes. 3,5 millions de kg de thé sont alors vendus en contrebande, contre 2,5 millions de kg vendus légalement.

first.timeline_image_alt

1750

Le thé est maintenant devenu la boisson préférée des classes populaires anglaises malgré les lourdes taxes auxquelles il est assujetti. Ces taxes seront considérablement réduites au milieu du 19e siècle.

first.timeline_image_alt

1773

C’est l’année du «Boston Tea Party»: Lorsque les navires britanniques arrivent à Boston, un groupe d’hommes montent à bord et jettent la cargaison de 342 caisses par-dessus bord pour protester contre les taxes britanniques sur le thé.

first.timeline_image_alt

1834

C’est le début des fameuses courses entre les nouveaux navires rapides baptisés «Tea Clippers», qui débutent en Chine et conduisent les équipages de la mer de Chine jusqu’à la Manche en passant par le cap de Bonne Espérance. Arrivés à bon port, les navires étaient toués en amont de la Tamise, et le premier d’entre eux à décharger sa cargaison sur les quais de Londres remportait la victoire.

first.timeline_image_alt

1837

Joseph et Edward Tetley commencent à vendre du sel dans le Yorkshire, en Angleterre, et ajouteront par la suite du thé à leur répertoire. Une décision fort judicieuse.

first.timeline_image_alt

1856

Les frères Tetley s’installent dans Cullum Street, à Londres, à quelques mètres seulement des salles aux enchères où se négociait la vente du thé. Les frères finiront par se séparer, et Joseph renomme alors l’entreprise «Joseph Tetley et Cie, grossiste en thé».

first.timeline_image_alt

1871

Joseph Tetley s’associe avec son fils Joseph «junior». Leurs affaires prospèrent, ce qui permet à l’entreprise d’élargir ses activités au mélange et au conditionnement du thé.

first.timeline_image_alt

1888

L’entreprise franchit un autre pas de géant en signant un accord avec des courtiers américains pour distribuer les thés Tetley dans l’ensemble des États-Unis.

first.timeline_image_alt

1904

À l’occasion de la Foire mondiale de St. Louis (Missouri) en 1904, une vague de chaleur amène le cultivateur de thé Richard Blechynden à changer d’idée. Au lieu de servir du thé chaud, il le sert additionné de glace, ce qui fait fureur… le thé glacé est né.

first.timeline_image_alt

1908

Le hasard fait parfois bien les choses! À preuve, vers 1908, un négociant de thé new-yorkais, Thomas Sullivan, s’adonne à envoyer des échantillons de thé dans des petits sachets en soie. Certains clients croient alors qu’il faut mettre le sachet directement dans la théière – et cela a marché!

first.timeline_image_alt

1939

Le représentant britannique de Tetley, Monsieur T.I. Tetley-Jones, s’embarque pour l’Amérique et ramène de son voyage le concept du thé en sachet.

first.timeline_image_alt

1940

Les premières machines à fabriquer les sachets de thé de Tetley, baptisées «grey ladies» (dames grises), cousent 40 sachets à la minute, tous destinés à l’exportation.

first.timeline_image_alt

1953

Pour la plus grande joie du public, le rationnement du thé, imposé pendant la Deuxième Guerre mondiale, est finalement supprimé, ce qui permet à Tetley de lancer les premiers sachets de thé sur le marché du Royaume-Uni.

first.timeline_image_alt

1957

Tetley introduit le sachet de thé à cordonnet, conçu pour donner le même bon goût que les sachets d’origine, mais sans dégâts.

first.timeline_image_alt

1968

Les ventes de sachets de thé Tetley montent en flèche et atteignent alors le chiffre mirobolant de 5 000 tonnes par an.

first.timeline_image_alt

1989

Tetley est la première marque à lancer les sachets de thé ronds, qui conviennent tout particulièrement à la tendance croissante qui consiste à laisser infuser son sachet directement dans sa tasse.

first.timeline_image_alt

2004

Outre sa gamme de thés traditionnels en sachet, Tetley offre désormais des mélanges de tisanes, des tisanes aux fruits, des thés verts et des thés de spécialité.

first.timeline_image_alt

2008

Tetley lance son thé rooibos. Ce thé rouge est soigneusement sélectionné auprès des cultivateurs des montagnes de Cederberg, en Afrique du Sud, et a tout pour plaire aux amateurs de thé sans caféine.

first.timeline_image_alt

2018

Chaque semaine, Tetley achète un million de kilos de thé, qui permettent de préparer un nombre infini de tasses pour le plaisir de tous à travers le monde, jour après jour.

2737 BC
600
1600
1650
1662
1664
1700
1750
1773
1834
1837
1856
1871
1888
1904
1908
1939
1953
1953
1957
1968
1989
2004
2008
2018